La première page d’histoire connue de Lèves date de 911, lors la bataille de Rollon pendant laquelle le chef Viking a été repoussé par les forces autochtones. 6000 hommes seraient tombés durant cette bataille.

Durant le Moyen-âge, Lèves n’était qu’une petite bourgade, avec plusieurs petits hameaux, dépendant de la paroisse Saint-Maurice de Chartres.

La fondation de l’Abbaye Notre-Dame de Josaphat en 1117, par l’Evêque de Chartres Geoffroy de Lèves et son frère le Seigneur Goslein de Lèves, fit de Lèves un lieu central de la vie monastique chartraine, durant plusieurs siècles.

Au cours du XVIIème siècle, Lèves pris son indépendance vis-à-vis de Chartres avec la création de la paroisse Saint-Lazare, avant de devenir une commune à part entière pendant la Révolution.

Le 16 août 1944, pour sa Libération, Lèves fut le théâtre d’une importante bataille entre Allemands et forces alliées. L’église, l’école de garçons et une partie importante de la commune furent détruits.

Partager cet article