Deux monuments de Lèves sont répertoriés au titre des Monuments historiques :

L’Abbaye Notre-Dame de Josaphat (située sur le site actuel de la Fondation d’Aligre et Marie-Thérèse) a été fondée en 1117 par Geoffroy de Lèves, evêque de Chartres et don frère Goslein, Seigneur de Lèves. Plusieurs de ses vestiges sont classés et inscrits aux Monuments historiques.

L’église Saint-Lazare, reconstruite après sa démolition durant les combats de la Libération du 16 août 1944, est inscrite aux Monuments historiques, avec son  architecture originale du XXème siècle, le remarquable mur en dalles de verres des ateliers Loire, situés à Lèves, et les sculptures de Jean Lambert-Rucki.

D’autres sites méritent le détour : la Fondation d’Aligre, avec ses bâtiments datant du début du XIXème siècle, sur le site de l’ancienne Abbaye de Josaphat, et sa chapelle du XXème siècle ; le Moulin de Lèves situé sur les bords de l’Eure ; et plusieurs propriétés remarquables (Gentilhommière ayant appartenu à Madeleine Castaing et à son fils l’ancien maire de Lèves Michel Castaing ; Chateau des Boissières ; Propriété Loire ; etc.)

L’on retrouve, au gré des promenades dans les quartiers, quelques éléments qui ont été préservés et font le charme de la commune, telles des Gloriettes ou plusieurs pompes à eau anciennes.

 

Partager cet article