Le budget prévoit et autorise les dépenses et les recettes de la commune pour une année civile. Il traduit les choix et les projets de la Municipalité.

Comment fonctionne le budget d’une commune ?

Le budget d’une commune comporte des dépenses de fonctionnement, qui englobent les dépenses fixes, immédiates et nécessaires (ex : électricité, gaz, carburants, charges de personnel…) ainsi que les subventions versées aux associations et le remboursement des intérêts d’emprunt.

S’y ajoutent les dépenses d’investissement qui constituent des achats ou achats prévus dans le temps, en fonction des priorités (ex : construction ou rénovation d’un bâtiment, d’une école, réfection de voirie, acquisition de véhicules…).

Le budget est voté chaque année par le Conseil Municipal.

Il doit être présenté en équilibre, en dépenses et en recettes. Il peut faire l’objet d’ajustements tout au long de l’année.

 

Quelles sont les dépenses ?

En fonctionnement, elles regroupent principalement :

Les rémunérations du personnel,

Les dépenses d’entretien et de fournitures,

Les intérêts des emprunts.

En investissement, elles comprennent essentiellement :

Les dépenses directes d’investissement (travaux neufs, réparations, acquisitions immobilières, acquisition de matériels, véhicules),

Le remboursement du capital de la dette.

 

D’où proviennent les recettes ?

En fonctionnement :

Les impôts locaux directs (taxe d’habitation, foncier bâti et non bâti),

Les taxes indirectes (les droits de mutation issus des transactions immobilières, le produit des jeux du Casino),

Les dotations et subventions de l’Etat,

Les droits d’entrée des services municipaux (crèches, école de musique, périscolaire).

En investissement :

Les dotations et subventions reçues de l’Etat et des partenaires publics,

L’emprunt.

Partager cet article